Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Poulet entier : conseils de cuisson au four, barbecue et à la cocotte

Vous avez pris l’habitude d’acheter votre poulet entier déjà cuit sur le marché ou chez votre boucher mais là, vous vous êtes lancé un challenge : le faire vous-même ! C’est votre première fois ? Vous avez jeté votre dévolu sur un poulet Label rouge St SEVER ? Parfait ! Alors la prochaine étape est de choisir votre mode de cuisson. Au four, au barbecue, à la plancha ou en cocotte, on vous livre toutes nos astuces et nos recettes pour que cette première expérience se transforme en véritable succès.

Au four, c’est poulet rôti !

Traditionnel, familial et réconfortant, le poulet rôti au four paraît si facile à réaliser. Et pourtant, il y a quelques étapes à ne pas négliger pour le réussir : bien essuyer le poulet, le masser avec un assaisonnement à l’extérieur comme à l’intérieur, enfin, arroser régulièrement et retourner la volaille pendant la cuisson. Si ces conseils de base sont respectés, la chair du poulet va rester moelleuse, se gorger de saveurs et sa peau sera croustillante à souhait.


Après, c’est une affaire de goût ! C’est en effet le mélange d’herbes et/ou d’épices qui va faire toute la différence. Pour ensoleiller votre poulet rôti, vous pouvez le parfumer basiquement avec du romarin et de l’ail comme dans cette recette de poulet citron-herbes de Provence. Les herbes aromatiques sont alors introduites dans le poulet et ajoutées au jus de cuisson.

Plus originale, la croûte d’épices est appliquée sur l’ensemble du poulet. Elle va imprégner en profondeur sa chair d’un mix de saveurs. Quoiqu’il en soit, il est bon de savoir que la volaille fermière se marie avec énormément d’épices et d’herbes. À vous de tester !

Toujours dans cet esprit de simplicité, vous pouvez également assaisonner la carcasse de sel et de poivre, y ajouter quelques gousses d’ail en chemise et de bien arroser pendant la cuisson.

Pour un repas de fête, revisitez le poulet au four en le farcissant. La farce, fourrée dans la volaille, a pour particularité d’exacerber le fondant de la viande. Le poulet devra être correctement bridé pour que la farce diffuse lentement ses arômes lors de la cuisson. Version Sud-Ouest avec du jambon de Bayonne ou version sucrée-salée avec des figues et des noix ; là encore, vous avez l’embarras du choix.

Au barbecue, c’est poulet grillé !

On voit déjà votre surprise : un poulet entier sur un barbecue, comment est-ce possible ? Certes, ce choix nécessite un peu d’équipement ou de technique pour une cuisson homogène. Mais rien de bien méchant !

Vous pouvez effectivement cuire votre poulet façon crapaudine (ou poulet paillon comme disent nos amis québecois). La volaille est alors fendue sur le dos et aplatie sur la grille. Elle ressemble à un crapaud ! Vous pouvez également utiliser un tourne-broche ou, moins connue, une canette. Une quoi ? Une canette ! C’est un rôtisseur vertical en porcelaine spécialement conçu pour ce type de cuisson. Enfilez le poulet sur la canette par le croupion. Disposez le poulet à la verticale sur la grille du barbecue, en veillant à ce que le poulet reste droit. Tadam ! Magique, non ?


Ce qu’on aime par-dessus tout dans la cuisson du poulet au barbecue, c’est la marinade ! C’est presque o-bli-ga-toire. La marinade parfume l’ensemble du poulet St SEVER et en accélère la cuisson. Surprenante aux thé vert et agrumes, exotique au Tabasco et à la coriandre ou estivale façon mojito, ça va sentir bon dans tout le jardin !

À la cocotte, c’est poulet mijoté !

La cocotte, c’est un plat en fonte qui se prête particulièrement aux recettes en sauce. La fonte diffuse uniformément la chaleur pour mijoter parfaitement les aliments. Alors, pour un poulet entier comme le faisait votre grand-mère, mieux vaut s’équiper d’une grande cocotte. Sinon, il vous reste l’option de découper votre volaille Label rouge. Vous pouvez ainsi vous lancer dans l’emblématique recette du Sud-Ouest qu’est le poulet basquaise ! Mais aussi dans le poulet Marengo. Et pour frimer un peu plus devant vos invités, vous pourrez toujours leur raconter l’histoire de cette recette de poulet ! Elle fait effectivement référence à un plat préparé par le cuisinier de Napoléon Bonaparte au lendemain de la bataille de… Marengo ! Ça va leur en boucher un coin 😉


Vous avez désormais toutes les clés en main pour devenir maître dans l’art de cuisiner un poulet entier ! Chez St SEVER, on a une dernière petite astuce à vous partager. Pour vérifier que votre poulet fermier est correctement cuit, plantez la lame d’un couteau au niveau de l’articulation de la cuisse. Si le jus qui en sort est clair (surtout pas rosé), vous pouvez déclarer joyeusement : « à table » !

Vous devriez également aimer :

À table

Quel vin servir avec du poulet ?

La recette du poulet rôti est une véritable institution et tradition française. Les accords mets vins jouent un rôle primordial pour sublimer à la fois les saveurs d’un plat et les qualités gustatives d’un vin. Pour éviter les fausses notes, un minimum d’expertise est requis pour réussir ses accords mets vins. À condition de respecter certains accords de base, une recette à base de poulet s’harmonise avec un vin blanc, un vin rouge ou un vin rosé. Décryptage dans notre guide des meilleurs vins à déguster et à servir avec un poulet rôti.

À table

Comment paner du poulet ? Guide étape par étape

Vous vous demandez comment paner du poulet ? La panure peut faire passer un plat de bon à excellent ! Elle est utilisée pour donner aux aliments un enrobage croustillant qui scelle la saveur et maintient l’humidité pendant la cuisson. Découvrez les ingrédients de base nécessaires et tout ce que vous devez savoir sur l’art de paner le poulet.
Une recette de poulet pané est une option facile et savoureuse pour un repas rapide et délicieux.