Chorizo et volaille : des idées de recettes originales

À TABLE

Chorizo et volaille : des idées de recettes originales

Pour accompagner vin rouge ou sangria, les espagnols ont leur habitude : c’est chorizo obligatoire ! Aux 4 coins de la France, de temps en temps et pour changer du saucisson sec, nous aussi nous l’avons adopté. D’autant plus que cette charcuterie ibérique n’est pas que la reine des tapas : le chorizo s’intègre avec surprise dans nos recettes. Il donne du caractère à nos aliments les plus traditionnels comme les volailles St SEVER et autres légumes de nos potagers. Olé !

Chorizo, qui es-tu ? d’où viens-tu ?

Tout d’abord, une petite précision : le chorizo est une spécialité d’Espagne ET du Portugal. Grands explorateurs du XVIè siècle, espagnols et portugais ramènent de leurs voyages des épices inconnues. C’est alors que la saveur innovante du paprika révolutionne la gastronomie ibérique et que naît le chorizo tel qu’on le connaît actuellement.

Le chorizo est donc une saucisse composée d’un mélange harmonieux de chair grasse et de chair maigre issues des bas morceaux du cochon. Ces morceaux, hachés ni trop gros ni trop fins, sont épicés d’ail, de poivre, de pimentón (une variété de paprika) et parfois d’origan. C’est d’ailleurs en fonction de ce mix que le chorizo aura tantôt une saveur fruitée tantôt corsée, tantôt un goût doux tantôt piquant. La préparation est ensuite poussée dans des boyaux naturels et peut alors prendre la forme d’un fer à cheval. Avant de pouvoir être consommé, le chorizo connaît une période d’affinage de 5 à 6 mois.

Ses saveurs riches, sa chair tendre, juteuse et sa couleur rouge-orangée ont, depuis quelques temps, séduit les producteurs du Sud-Ouest. Terroir oblige, le pimentón se substitue au piment d’Espelette. Le chorizo made in Sud-Ouest va lui aussi dynamiser vos préparations culinaires !

Variations autour du chorizo et… du poulet

Nous y voilà ! Le moment fatidique où l’envie de vivre une nouvelle expérience culinaire vous assaille. D’un côté, le chorizo. De l’autre, le poulet fermier. Plusieurs recettes créatives s’offrent alors à vous. Pourquoi ne pas surprendre vos papilles dès l’apéro ? La tartinade de poulet au chorizo est la solution. Le moelleux du poulet s’imprègne avec gourmandise des épices du chorizo. Et en plus, c’est onctueux !

Mais, pour votre repas de famille, c’est en plat principal que vous envisagez votre association poulet St SEVER et chorizo ! Vous avez des asperges, des Landes de préférence, à portée de main ? Voilà l’accompagnement idéal pour les cuisses de poulet au chorizo ! Ici, le chorizo est glissé sous la peau de la volaille pour qu’il diffuse savoureusement ses arômes et imbibe la chair du poulet pendant la cuisson ! Un véritable honneur pour la volaille du Sud-Ouest !


Une autre idée conviviale et facile ? Le poulet aux pommes de terre et chorizo sera parfait. Dans cette recette, c’est vous qui choisissez la force du chorizo. Profitez-en ! Parce que ce ne sera pas le cas à chaque fois.

Chorizo fort ou doux, ce n’est pas forcément une question de goût !

Dégusté seul, chorizo doux ou fort, c’est surtout une question de sensibilité personnelle. Cependant, dès qu’il est associé à d’autres aliments, il faut garder à l’esprit qu’un chorizo fort peut étouffer les arômes de votre volaille fermière. Ainsi, le chorizo doux réveillera avec délicatesse la chair savoureuse du poulet jaune Label Rouge. Quant au chorizo piquant, il rivalisera avec le goût prononcé du chapon St SEVER.

Du chorizo avec le poulet… mais pas que !

Repartons quelques instants en Espagne ! Lorsqu’il est cuisiné, le chorizo s’accompagne couramment de pois chiches, de lentilles ou de haricots verts. Et catalans et castillans raffolent du chorizo au cidre. Chez nous, la saucisse ibérique a rapidement et facilement intégré nos recettes de cakes, de quiches, de gratins et autres poêlées. Ce qui prouve une chose : chorizo et légumes, ça tombe sous le sens. Côté couleurs, le marbré du chorizo s’associe aux poivrons pour inviter l’été dans vos assiettes. Côté saveurs, le caractère du chorizo réveille la douceur de la courgette. Il est également apprécié avec le potiron ou encore les brocolis. Plus osé et surprenant, l’association poisson-chorizo ravit les gourmets amateurs de cuisine terre-mer (oui comme dans la paëlla !) Entre autre, le chorizo apportera un goût plus prononcé au cabillaud.

Petits conseils non négligeables : en cuisine, orientez-vous vers un chorizo frais et demi-sec. Coupez généreusement des tranches ou des dés épais qui tiennent mieux à la cuisson. Quoiqu’il en soit, une chose est sûre : le chorizo va parfumer allègrement vos recettes.

NEWSLETTER St SEVER

Recevez toutes nos actualités gourmandes autour de nos volailles et du Sud-Ouest.

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Laisser un commentaire

Partager les articles St SEVER avec vos amis

De :

À :

Poulet rôti : 10 idées originales de mélanges d’épices

Si vous interrogez votre entourage, vous comprendrez rapidement qu’il y a autant de recettes de poulet rôti que de cuisiniers. Il y a bien un peu de technique et une cuisson à maîtriser. Mais côté épices et herbes, c’est chacun sa patte. Et c’est tant mieux ! Parce que c’est bien connu : le poulet apprécie toutes les épices. Ça autorise des mélanges audacieux, originaux voire exotiques. Chez St SEVER, on partage avec vous notre...

Merci d'avoir partagé
notre article !