DIY sel parfumé

À TABLE

DIY sel parfumé

Ah l’odeur des vacances, l’odeur du Sud-Ouest… Vous en reprendrez bien un peu n’est-ce pas ? Lors de notre Masterclass St SEVER à Paris, nous avons organisé un atelier « sel aromatisé ». Une activité simple et gourmande pour aromatiser vos volailles !
 

Ingrédients et matériel, pour 1 pot de sel parfumé maison (façon mini bocal):

  • 125 g de fleur de sel
  • 2 morilles séchées
  • 1 cuillère à café de piment d’Espelette
  • 1 cuillère à soupe de persil séché
  • 1 pot pour le sel
  • 1 étiquette kraft et des fils de couleurs
  • 1 mortier pilon

Versez environ 1 cm de fleur de sel dans le fond du pot. Ajouter le persil et le piment d’Espelette. Mélangez délicatement en prenant soin de ne pas écraser la fleur de sel.

Cassez grossièrement à la main les morilles séchées en morceaux. Disposez les morceaux de morilles dans un marteau pilon et écrasez jusqu’à obtention d’une poudre comportant encore quelques brisures épaisses.(Vous pouvez aussi le faire à la main ou à l’aide de ciseaux). Ajoutez les morilles concassées dans le pot et mélangez délicatement.

Compléter avec le reste de fleur de sel et remuez à nouveau avec beaucoup d’attention. C’est prêt !

Décorez d’une jolie étiquette et d’une ficelle colorée.

L’info bonus :

Ce sel a été spécialement conçu pour les pintades et les poulardes : les morilles et le persil permettent de compléter le petit goût de noisette de ces volailles en apportant un côté un peu plus boisé et un caractère assez prononcé. Le piment d’Espelette va relever la sensation beurrée de la volaille et réveiller un peu la douceur des chairs grasses. On l’utilise en fin de cuisson car la fleur de sel fond très rapidement et le piment d’Espelette pour révéler toutes ses saveurs ne doit pas brûler pendant la cuisson. Petite entorse à cette règle :-), si on veut bénéficier du goût plus prononcé de la morille, on peut utiliser dans des farces lors de la préparation. La morille va libérer toutes ses saveurs dans la farce au fur et à mesure de la cuisson.

Conserver à l’abri de la lumière, dans un placard, pas dans le réfrigérateur, c’est trop humide. Avec le temps, le sel aromatisé peut perdre un peu de sa saveur et surtout de sa couleur : le piment d’Espelette blanchit avec le temps.

Mots clés

NEWSLETTER St SEVER

Recevez toutes nos actualités gourmandes autour de nos volailles et du Sud-Ouest.

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Laisser un commentaire

Partager les articles St SEVER avec vos amis

De :

À :

Hiver : dernier rappel pour les aromates !

Le jardin se met tout doucement en hibernation… Pour nos plantes, c’est pareil : la dernière heure de la récolte a sonné ! En novembre, il est encore temps de ramasser plusieurs plantes aromatiques au jardin afin d’en faire vos conserves et de les utiliser tout l’hiver en cuisine ! Quels aromates  récolter en hiver ? Ciboule/ciboulette Se sème : de février à avril. Se récolte : de juillet à novembre et en janvier. Coriandre Se sème :...

Merci d'avoir partagé
notre article !