Parmentier de poulet aux patates douces et Cabécou

Le parmentier est un incontournable des livres de recettes de cuisine française. On apprenait même du temps de nos grand-mères à le réaliser à l’école pendant les cours de cuisine. St SEVER le revisite de manière créative en utilisant le cabécou et la patate douce pour apporter de l’onctuosité et une touche sucrée salée.

  • Mail
  • Facebook
recette_visuel
icon_difficulty
Difficulté
facile
icon_preparation
Temps
de préparation
30 min
icon_cuisson
Temps
de cuisson
45 min

ingrédients(pour 4 personnes)

  • 350 g de restes de poulet rôti
  • 400 g de patates douces
  • 1 oignon rouge de Toulouges
  • 1 gousse d’ail de Lomagne
  • 2 cabécous du Périgord
  • 1 noix de beurre
  • 5 cl de lait
  • 5 cl de crème liquide
  • sel et poivre du moulin
  • 2 cuillères à soupe de chapelure
  • 1 pincée de gros sel
  • 1 litre d’eau
  • 1 filet d’huile d’olive

préparation

  1. Récupérez les restes de viande de poulet et taillez-les en lamelles. Réservez.
  2. Epluchez les patates douces et taillez-les en dés grossiers.
  3. Dans une grande casserole, ajoutez la pincée de gros sel et l’eau. Déposez les morceaux de patates douces et faire cuire à couvert pendant 15 minutes à partir de l’ébullition.
  4. Egouttez les patates douces et écrasez-les à l’aide d’une fourchette ou d’un presse-purée.
  5. Ajoutez-y le lait, le beurre et les cabécous détaillés en petits dés. Salez et poivrez.
  6. Mélangez jusqu’à obtention d’une texture onctueuse.
  7. Epluchez l’ail et taillez le en dés. Epluchez l’oignon et taillez-le en lamelles.
  8. Déposez l’huile d’olive dans la poêle et faites-y revenir l’ail et l’oignon pendant 2 minutes.
  9. Ajoutez ensuite le poulet et la crème liquide. Salez et poivrez légèrement. Laissez mijoter 8 minutes à feu doux.
  10. Dans un plat allant au four, déposez le mélange à base de poulet et recouvrez-le ensuite de la purée de patates douces aux cabécous.
  11. Parsemez de la chapelure sur le dessus.
  12. Enfournez pendant 20 minutes à 180°.

Astuces

Variante : Pour les plus gourmands, vous pouvez remplacer la chapelure par des morceaux de noix du Périgord et des éclats de cacahuètes des Landes. Et râpez quelques morceaux d’Ossau Iraty juste avant de servir.