Pintade en cocotte lutée

La cuisson en cocotte lutée, vous connaissez ? Aujourd’hui, St SEVER vous invite à réviser un des grands classiques des modes de cuisson traditionnels. Cette façon de cuire la pintade permet de conserver tout son fondant et son mœlleux grâce à la pâte qui entoure la cocotte. C’est si bon de retrouver parfois les gestes de nos grand-mères en cuisine… Surtout quand on décide de se la jouer en mode comfort food pour se remonter le moral.

  • Mail
  • Facebook
recette_visuel
icon_difficulty
Difficulté
intermediaire
icon_preparation
Temps
de préparation
30 min
icon_cuisson
Temps
de cuisson
1 h 30

ingrédients(pour 4 personnes)

  • 1 pintade fermière Label Rouge St SEVER
  • 250 g de farine
  • Eau
  • 1 œuf battu pour la dorure
  • 3 carottes
  • 2 oignons
  • 1 bouquet de persil plat
  • 2 gousses d'ail
  • 8 graines de coriandre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 verre de Sauternes
  • Beurre
  • Sel et poivre

préparation

  1. Confectionnez la pâte à luter en mélangeant la farine et l'eau jusqu'à obtention d'une pâte puis l'entreposer au réfrigérateur pendant 30 min.
  2. Préchauffez le four à th 6 / 180°C.
  3. Coupez les oignons finement puis taillez les carottes en bâtonnets.
  4. Faites fondre le beurre dans une cocotte et faire revenir les oignons, les carottes, le persil plat ciselé, l'ail écrasé et la coriandre.
  5. Assaisonnez, puis déposez la feuille de laurier et mouiller avec le verre de Sauternes.
  6. Assaisonnez bien la pintade et déposez-la au fond de la cocotte.
  7. Lutez la cocotte et badigeonnez d'oeuf pour la dorure.
  8. Enfournez pendant 1h30.
  9. A la sortie du four, découpez la pâte lutée avec un couteau et servez aussitôt.

Le bon geste

Pour faire profiter pleinement de cette bonne recette à vos invités, amenez directement la cocotte à table après cuisson. Ils pourront ainsi profiter du visuel inattendu de la belle croûte dorée. Et bien entendu, se régaler de la bonne odeur du fumé de la pintade lorsque vous allez briser la pâte.

Accompagnement

Ce bon plat convivial et réconfortant mérite d’être servi avec un accompagnement tout aussi chaleureux. On vous suggère une petite purée de légumes anciens : panais, céleri et pommes de terre avec une petite pointe de fromage de brebis du Périgord pour plus d’onctuosité. Bon appétit !