Chapon de pintade clouté de magret fumé, morilles et pommes grenailles

Chapon, magret de canard fumé, Jurançon : place aux produits d’exception de notre beau terroir du Sud-Ouest ! Et si on ajoute à cela de bons ingrédients comme de l’ail de Lomagne, des oignons grelots et quelques morilles, alors on est certain de passer un très bon moment à table. Vos invités vont se régaler avec cette recette conviviale et généreuse !

icon_difficulty
Difficulté
difficile
icon_preparation
Temps
de préparation
40 min
icon_cuisson
Temps
de cuisson
1 h 15

ingrédients(pour 4 personnes)

  • 1 chapon de pintade fermier Label Rouge
  • 300 g de magret fumé coupé en lardons
  • 40 g magret fumé coupé en dés
  • 500 g de pommes de terre grenaille de l’Ile de Ré
  • 100 g de morilles séchées
  • 1 quinzaine d’oignons grelots
  • 2 carottes coupées en dés
  • 1 cuillère à soupe d’ail haché
  • 1 cuillère à soupe de fond de volaille en poudre
  • 1 bouquet garni
  • 100 g beurre
  • 10 cl de Jurançon moelleux
  • Sel, poivre

préparation

  1. Préchauffez le four à 210°C.
  2. Faites tremper les morilles dans un peu d’eau pour les réhydrater.
  3. Levez le coffre du chapon de pintade (suprêmes avec os) et réservez les cuisses à part.
  4. Piquez ensuite sa chair à l’aide d’un couteau et insérez-y des lardons de magret fumé environ tous les 3 cm.
  5. Assaisonnez et enfourner 35 min à 210°C avec 50 g de beurre.
  6. Arrosez toutes les 10 min.
  7. Faites revenir dans le beurre restant les oignons, les carottes, les dés de magret, l’ail, le bouquet garni, le Jurançon et le fond de volaille.
  8. Laissez cuire pendant 10 min. Pendant ce temps, faites égoutter les morilles.
  9. Épluchez les pommes de terre grenailles et ajoutez-les avec les morilles à la préparation.
  10. Laissez cuire 20 min supplémentaires à feu doux.
  11. Sortez la volaille du four et laissez la reposer 10 min. Déposez-la sur la garniture et servir.

Le bon geste

Si vous craignez que votre chapon de pintade ne refroidisse pendant le temps de repos, couvrez-le d’un papier aluminium pour le maintenir au chaud.