Poularde : tout savoir sur cette volaille fermière Label Rouge

À TABLE

Poularde : tout savoir sur cette volaille fermière Label Rouge

Avant, pour nos repas de fête, l’oie était LA volaille à préparer. Mais ça, c’était avant. Désormais, souvent, et même de plus en plus souvent, la poularde pavane au milieu de nos grandes tables, détrônant aussi au passage chapon et dinde. Si le succès de la poularde fait des émules, c’est bien parce qu’elle est une volaille fermière d’exception. Chez St SEVER, elle bénéficie de tout notre savoir-faire certifié Label Rouge. Vos invités méritent tout ce qu’il y a de meilleur, non ? Alors, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur la poularde et, en plus, on vous dévoile quelques idées de recettes faciles et d’accompagnements originaux.

Poularde, qui es-tu ?

Dans poularde, il y a « poule ». Rien de très surprenant puisque la poularde est en fait une jeune poule qui n’a pas pondu et qui a été richement nourrie. Les poulardes St SEVER sont issues de poule de souche cou nu, rustique et ancestrale, à croissance lente. Pendant 120 jours, elles profitent du plein air du Sud-Ouest en consommant principalement du maïs et les bienfaits de la nature. Puis pendant 21 jours, elles sont généreusement alimentées de produits laitiers.


De cet élevage spécifique, les poulardes jaunes fermières en conservent une graisse plus fondante et une saveur beaucoup plus fine. Leur chair nacrée est à la fois tendre, délicate avec un petit goût de lait caractéristique. Ce sont pour toutes ces raisons que les poulardes sont considérées comme une volaille gastronomique. C’est peut être aussi pour ça qu’elles sont trop rarement cuisinées. Pourtant, cette jeune poule peut-être farcie, pochée ou rôtie, cuite à la cocotte ou au four, entière ou en morceaux. Et même les apprentis cuisiniers seront étonnés de la recette de poularde qu’ils ont réussi à réaliser !

La poularde pour les débutants

Cuisiniers débutants, décomplexez-vous ! Préparer une poularde est à portée de tous les tabliers. Et même, la fameuse poularde aux morilles. Chez St SEVER, on vous a concocté une recette de poularde farcie facile à mitonner. Mais bien sûr, une recette qui sublimera, dans les règles de l’art, la qualité de votre volaille. C’est parti pour une poularde aux saveurs d’hiver ! Armez-vous de morilles déshydratées et de yaourts. Le premier avantage de cette recette est la réhydratation des champignons dans l’eau. Le bouillon ainsi récolté va permettre d’arroser la poularde tout au long de sa cuisson. Et c’est bien là l’une des clés du succès d’une poularde rôtie au four ! Le second avantage est la farce au yaourt. Celle-ci va imprégner la chair de la volaille pour en éviter le desséchement et en intensifier le bon goût de lait.

Vous êtes séduit par cette recette ? Alors, pour cette grande première, l’accompagnement peut être sobre et efficace. Pensez aux délicieuses pommes dauphines. À acheter ou à préparer soi-même. Côté boisson, servez à vos invités un vin du Sud-Ouest ! Vous êtes plutôt vin blanc ? Un Corbières sec s’accordera parfaitement avec la poularde. Vous êtes plutôt vin rouge ? Débouchez une bonne bouteille de Pomerol ou de St-Émilion.

Une poularde bien accompagnée

Pour Noël ou le réveillon du nouvel an, chaque détail a son importance ! Alors, pour parfaitement transcender votre poularde St SEVER, le choix de l’accompagnement sera mûrement réfléchi. Et, en ces occasions, les plats sucrés-salés ont toute leur place. Côté fruits, des pommes cuites ou des pêches au sirop renforceront, à chaque bouchée, le moelleux de la chair. Côté champignons, cèpes et morilles réveilleront le goût subtilement persillé de la volaille. Et si vous voulez vraiment épater vos convives, c’est le moment d’oser la saveur finement poivrée et l’odeur de sous-bois de la truffe noire du Périgord.

Pour les petits et grands enfants, la simplicité d’une purée est toujours appréciée. Avec une pincée de muscade tout de même pour éveiller leurs papilles ! On n’oublie pas de creuser le petit puit au milieu de la purée pour y verser un peu de jus de cuisson, de sauce ou de farce 😉

Petites dernières précisions et vous saurez tout sur la poularde… Le poids moyen d’une poularde fermière est de 2 kg, ce qui est parfait pour une tablée de 6 à 8 personnes. Par ailleurs, pour une cuisson idéale et homogène de la poularde, sa chair doit être à température ambiante au moment du passage au four. Pensez donc à la sortir du réfrigérateur 1 heure avant de l’enfourner. Enfin, on préfère vous le redire, arrosez régulièrement votre poularde !

NEWSLETTER St SEVER

Recevez toutes nos actualités gourmandes autour de nos volailles et du Sud-Ouest.

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

2 commentaires

René

René

28/12/2018 - Répondre

Nous avons suivi pas à pas votre recette du chapon , pour Noël. Ce fut une merveille , encore merci. Et maintenant nous allons essayer soit la poularde soit la pintade.

René

René

28/12/2018 - Répondre

Nous avons suivi pas à pas votre recette du chapon , pour Noël. Ce fut une merveille , encore merci. Et maintenant nous allons essayer soit la poularde soit la pintade.

Laisser un commentaire

Partager les articles St SEVER avec vos amis

De :

À :

DIY : 3 beurres aromatisés pour twister vos volailles fermières

Le beurre, vous ne pouvez pas vous en passer pour cuisiner ? Comme on vous comprend… C’est LA star du frigo ! Et si on variait les plaisirs en lui ajoutant des notes épicées surprenantes et délicates ? Chez St SEVER, on aime partager nos recettes gourmandes à réaliser tranquillement chez vous, dans votre cuisine. Alors, c’est parti pour les beurres aromatisés fait maison qui apporteront caractère et relèveront le goût de vos volailles !...

Merci d'avoir partagé
notre article !